L'équipe Kegelness est à votre écoute! Contactez-nous

Au sport, on contrôle son périnée!

Saviez vous que certaines pratiques sportives mettent à mal votre périnée? Il est donc essentiel de chouchouter cette partie de votre anatomie ô combien précieuse.

Final sport et perinée

Les sports à impact : quels effets sur le périnée?

La course à pied: le périnée joue un rôle capital dans la stabilisation du bassin. Si le bassin n’est pas maintenu correctement durant l’effort, toute la colonne lombaire peut s’en trouver perturbée. En gros, notre périnée c’est notre centre de gravité, or l’impact de la course à pied peut le mettre à mal si nous n’adoptons pas les bons réflexes!

Lorsqu’on court, nos organes naturellement descendent et appuient sur le périnée car la course à pied provoque des impacts : des à coups et rebonds ce qui peut mettre à mal cette zone.

Autres sports: l’aérobic, le basket, le trampoline et le volley ball.

Vous l’aurez compris, ces sports sollicitent notre bassin et nos abdominaux de manière intensive en exerçant de fortes pressions.
On peut également ajouter dans la liste : la gymnastique aux agrès (barres asymétriques, poutre, cheval d’arçon), l’équitation, l’athlétisme et les sports de combat, en gros tous les sports qui nécessitent une activité physique intense.

Que faire pour éviter les risques de ces sports à impact sur notre périnée?

On peut tout d’abord se tourner vers des sports plus doux mais tout aussi efficaces pour notre bien être comme la natation (c’est le sport le plus complet), le tennis, le roller ou pourquoi pas le golf! Si l’on veut tout de même continuer à pratiquer un sport à impact, voici quelques bons réflexes à adopter pour le périnée:

On renforce ses abdominaux avant tout effort sportif en soufflant doucement lors des exercices. Attention, les abdominaux doivent être réalisés en expirant doucement lorsque l’on redresse son corps car des poumons gonflés risquent d’exercer une pression sur le périnée.

Quelles conséquences sur notre corps?

Quand notre plancher pelvien n’assure pas son rôle de soutien, nous risquons de souffrir d’incontinence, d’une baisse du plaisir sexuel mais aussi beaucoup plus embêtant d’une descente d’organes appelée prolapsus. Alors, on le bichonne au quotidien? Votre périnée c’est donc votre alter ego, vous devez donc en prendre soin comme la prunelle de vos yeux en l’exerçant quotidiennement.

Comment savoir si je peux exercer en toute confiance un sport à impact?

Vous avez des doutes sur l’état de votre plancher pelvien? Quelques signes ne vous tromperont pas pour savoir si votre anatomie périnéale est disponible ou non!

Les fameuses fuites : elles indiquent que votre plancher pelvien présente quelques signes de faiblesses. Si vous vous sentez lourde en courant, c’est également un indice fiable quant à l’état de votre périnée pas assez consolidé.
A observer également , l’état de votre bassin: si vous ressentez des douleurs au niveau des chevilles, des genoux cela est dû à un manque de stabilisation du plancher pelvien.

Si les exercices indiqués ci dessus ne suffisent pas, n’hésitez pas à vous faire prescrire des séances de rééducation du périnée chez votre physiothérapeute ou sage-femme qui adaptera le nombre de consultations selon vos besoins. Elles seront nécessaire au bon fonctionnement de votre anatomie.

Vous savez tout : alors, prêtes à bien vous chouchoutez? Prenez contacte avec des coachs dans la région ou en vous tonifiant à la maison avec les produits qui vous conviennent.

Laysa

Vous dégoter les meilleurs plans pour que votre intimité soit au top de sa forme est ma mission. Comptez sur moi pour aller poser toutes nos questions (même les plus audacieuses) aux professionnels de la région et être à l’affût des nouveautés qui concernent votre kegel.

Il n'y a pas encore des commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*