L'équipe Kegelness est à votre écoute! Contactez-nous

Masser son périnée c’est le pied !

On vous l’a peut-être déjà dit mais autour du 8ème mois de grossesse, il est très important de préparer son périnée à l’accouchement.

huile-massage

Cet entrainement musculaire est nécessaire afin de préserver votre muscle des inévitables étirements lors du passage de bébé. Mais pas de panique, même si enceinte vous pouvez toujours faire du sport, on ne va pas vous demander de faire un marathon! Pour cela, votre gynécologue ou votre sage-femme vous indiquera des exercices de musculation intime adaptés. Saviez-vous qu’en dehors de cette préparation physique vous pouviez également masser votre périnée ? Correctement effectuée, cette pratique est douce et sans danger. Elle vous permettra en plus de mieux prendre conscience de cet endroit jusqu’alors délaissé. Allons mesdames soyez honnêtes, vous le connaissiez vraiment avant d’être enceinte ?

Se masser oui, mais comment ?

Plus la grossesse avance, plus l’afflux d’hormones est important et grâce à elles, vos muscles périnéaux vont gagner de jours en jours en élasticité. Quand vous commencez les massages, il se peut qu’au début vous puissiez ressentir une gêne ou une légère douleur, mais la bonne nouvelle c’est que plus vous allez pratiquer plus ce sera facile !

Pour commencer, débranchez votre téléphone, sortez votre plat du four, refilez les gosses à votre belle-mère (elle est aussi là pour ça, non ?), bref déconnectez-vous et veillez à ne pas être déranger. Installez-vous confortablement dans un endroit intime et calme. Adoptez la position qui vous sied le mieux. Vous pouvez choisir d’être debout, un pied légèrement surélevé, accroupie ou tout simplement en crapaud sur votre lit. L’essentiel c’est d’être détendue. Munissez-vous d’une huile de massage spécifique à la situation et étalez-là avec vos doigts délicatement entre l’anus et le vagin. Ensuite, introduisez tranquillement votre pouce et commencez à masser doucement l’intérieur de votre périnée en exerçant de légères pressions. Le massage ne doit pas durer plus de 5 minutes. Vous devez vous concentrez sur la partie située entre 3H et 9H du cadran d’une horloge, de façon à éviter les zones érogènes. Cependant, en fin de séance, rien ne vous empêche de finir par vous faire plaisir ! Après tout, c’est votre moment à vous et il n’y a pas de mal à se faire du bien !

Quels sont les dangers pour moi et mini-moi ?

Pratiquée les mains propres, la zone pelvienne correctement lavée, ongles courts et en dehors de tout problème vaginal, la manœuvre est sans danger. Vous n’effleurez que la surface de votre vagin, baby choux est bien à l’abri aux confins de votre utérus, vous ne risquez pas de l’atteindre ni de rompre la poche des eaux. Le massage est cependant fortement déconseillé en cas de crises hémorroïdaires, de varices vulvaires ou si vous devez garder la chambre pour cause de col ouvert. Sachez également qu’il est inutile de commencer les massages avant le 8ème mois, vous risqueriez de faire plus de mal que de bien en triturant un peu trop votre périnée.

Et on y gagne quoi dans l’affaire ?

Grâce au massage, vous habituerez votre périnée à s’ouvrir et à se fermer tout en contrariant le réflexe de contraction de l’anus qui peut freiner l’arrivée de bébé lors de l’accouchement. Vous apprendrez donc à relâcher à la fois le rectum et pas seulement la vulve comme le font toutes les débutantes. Cette préparation vous permettra également de prévenir les déchirures volontaires ou non du périnée. Vous éviterez plus facilement l’épisiotomie, des semaines de souffrances et d’abstinence. Enfin, une fois l’enfant prodigue arrivé à bon port, cette préparation vous aidera à mieux affronter la rééducation périnéale. Elle sera plus facile, moins longue et plus efficace. Vous pourrez reprendre plus rapidement une activité sexuelle épanouie sans avoir peur de vous faire mal. C’est Robert qui va être content !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*