L'équipe Kegelness est à votre écoute! Contactez-nous

Les règles, encore taboues

Entre les performances courageuses de l’artiste Cinta Tort Cartrò et la déclaration assurée de la nageuse chinoise Fu Yuanhui qui a expliqué sa contre-performance aux JO de Rio par ses règles, on voudrait nous faire croire que les menstruations ne sont plus un tabou, puisqu’elles sont dans tous les journaux.

Malgré ces prises de position de femmes héroïques, les tabous persistent autour des règles. Cet interdit sacré dont on ne doit pas parler sous peine de perturber l’ordre des choses.

Si certaines personnes préfèrent se cacher derrière le voile de la pudeur, soit! Mais pour les autres, il est temps de libérer la parole pour que les nouvelles générations aient accès à un maximum d’informations et s’assument ainsi pleinement.

66% des filles n’ont pas une bonne information sur leur cycle menstruel avant leurs premières règles

Avoir ses règles est un passage obligé pour les femmes du monde entier. Mais la manière dont cette période est vécue dépend du milieu dans lequel elles vivent.

En Suisse, une large gamme de produits hygiéniques est disponible dans les commerces et chacune peut garder cet évènement privé.

Pour des millions de femmes sans accès à des installations sanitaires et des moyens financiers, ils deviennent une honte et provoquent un sentiment d’isolement terrifiant. La serviette hygiénique, considérée comme un luxe, laisse sa place à des solutions de fortune comme des morceaux de matelas, des feuilles de journaux ou même de la boue pour se protéger. Les règlent se transforment alors en combat pour leur dignité.

Le 28 mai, Journée de l’Hygiène Menstruelle, a justement pour objectif d’interpeller sur ces faits afin que des actions d’information et d’aide soient mises en place. Que les filles puissent aller à l’école pendant leurs règles, avoir accès à l’hygiène en toute intimité et enfin, qu’elles n’aient plus peur d’en parler.

Vivre en équilibre avec ses règles pour une meilleure estime de soi

Prétendre que le cycle menstruel n’existe pas en déniant un aspect important de la féminité, joue un rôle important dans l’estime de soi. Le fait que les femmes se sentent mal à l’aise dans leur corps durant ces quelques jours est une occasion favorable pour leur faire perdre confiance en elles et les rabaisser.

Dans le livre « Her Blood is Gold », l’auteur Lara Owen explique que la valeur donnée aux règles par la société est corrélée à la valeur que nous donnons aux femmes. D’après elle, la valorisation du changement cyclique des sentiments et des sensations corporelles peut aider à réduire la douleur, permettre aux femmes d’exploiter leur créativité et même d’accéder à ce qu’elle appelle « l’énergie sacrée ».

Libérer la parole pour ouvrir des débats de santé publique

« Pourquoi la litière pour animaux ou les bouquets de fleurs sont taxés à 2,5% alors que les serviettes hygiéniques ou les couches pour bébés le sont à 8? » demande le mois dernier Jaques-André Maire au Conseil National suisse. Alors que le Canada a renoncé à toute « taxe tampon » et que la France, la Belgique ou la Grande-Bretagne sont en train de la réduire, cette mention a été refusée en Suisse et la TVA restera la même.

Les serviettes hygiéniques peuvent-elles être considérées comme des produits de première nécessité et ainsi bénéficier d’une baisse de la TVA?  Subissent-elles le sexisme de notre société en étant victime de « la taxe rose » ? La dioxine pour blanchir les tampons, a-t-elle subi les tests nécessaires afin d’en garantir la commercialisation? Les marques et leur liquide bleu pour représenter le sang,  jouent-ils un rôle dans cette loi du silence autour des règles? Si les menstruations étaient d’avantage communiquées et considérées, le silence autour de cet évènement naturel laisserait la place à des débats profonds autour de ces sujets sociétaux qui touchent au quotidien les femmes.

Laysa

Spécialiste en communication de la santé et fondatrice de Kegelness, ma mission est d'informer et d'échanger avec les femmes sur les muscles du plancher pelvien et l'intimité. Je vous propose chaque jour des solutions adaptées lorsque cette partie du corps ne remplit pas toutes ses fonctions. Je m'engage à vous proposer des produits de rééducation performants à utiliser à la maison, à vous convier régulièrement à des événements, à vous transmettre des conseils d'experts et à partager avec vous une sélection d'adresses de professionnels de la santé. Vous dégoter les meilleurs plans pour que votre intimité soit au top de sa forme est ma mission. Comptez sur moi pour aller poser toutes nos questions (même les plus audacieuses) aux professionnels de la région et être à l’affût des nouveautés qui concernent votre kegel.

Il n'y a pas encore des commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.