L'équipe Kegelness est à votre écoute! Contactez-nous

My name is Ness, Kegel Ness

Kegelness n’est pas un meuble scandinave ou un plat traditionnel hollandais. C’est le doux nom que nous avons donné à cette plateforme dédiée à la musculation intime. Pour commencer, kegel ça veut dire quoi? Ou plutôt, c’est qui?

shutterstock_243770767

Arnold Henry Kegel était un gynécologue américain qui s’est un jour demandé si les muscles qu’on avait entre les jambes avaient la puissance d’un petit orteil ou d’un gros biceps. Il a donc inventé le périnéomètre, un appareil pour mesurer la force des contractions volontaires des muscles du plancher pelvien. Ok, j’avoue que cette trouvaille est un peu complexe mais va changer la vie de beaucoup de femmes. Grâce au périnéométre, on peut suivre en temps réel et avec précision l’évolution de sa tonicité intime. Mise à part cette ingénieuse invention, Mister Kegel a concocté les fameux exercices de Kegel (tension des muscles du plancher pelvien) comme un traitement non chirurgical de relaxation génitale. Et ça, c’est top! Le premier objectif des exercices de Kegel est de tonifier le périnée et d’augmenter le plaisir sexuel.

En résumé, ce grand bonhomme a popularisé le périnée dans les années 50 grâce à ses exercices. Au départ, ces derniers étaient destinés à la tonification périnéale et au plaisir de la femme, mais maintenant les exercices de Kegel sont en plus un must pour les patientes souffrant d’incontinences urinaires (souvent à la suite d’un accouchement) et de prolapsus.

Arnold n’était pas le premier sur le coup, les moines taoïstes de la Chine ancienne avaient déjà cerné le problème et développé des exercices de qigong pour fortifier leur périnée. Les Yogis hindous pratiquent également des exercices similaires dans le cadre du Hatha Yoga connus sous le nom d’ashwini mudra, ou « geste de la jument ». Se prendraient-ils pour des étalons? Exact, car les hommes adeptes de ces méthodes ont la réputation de pouvoir retenir leur potion magique indéfiniment pendant les ébats. (Yiii ha !).

Quant à nous, pourquoi on s’appelle Kegelness ? Parce que certains mots sont bien plus sympas en anglais ! Ça le fait carrément plus de dire « faire du shopping » à la place de « magasiner », non ? Dans la conscience collective, le mot « périnée » est complexe et trop souvent associé à la grossesse ou aux problèmes médicaux. Ce muscle est rarement lié au sport comme nos autres muscles. Quand on danse la zumba, on chante ou on fait du yoga, il est essentiel de contracter son périnée. Pourtant, le lien zumba/périnée n’est pas évident pour tout le monde. Alors nous avons baptisé ce site « Kegel » pour suivre la démarche de popularisation du Dr. Kegel et démocratiser une fois pour toutes ces muscles. Et « ness » parce que ça signifie action et qualité, deux mots qui j’espère nous représenteront. Et bon… « Arnoldness », on préfère le réserver à un projet autour de la vie et de l’œuvre de Schwarzenegger.

Laysa

Vous dégoter les meilleurs plans pour que votre intimité soit au top de sa forme est ma mission. Comptez sur moi pour aller poser toutes nos questions (même les plus audacieuses) aux professionnels de la région et être à l’affût des nouveautés qui concernent votre kegel.

Il n'y a pas encore des commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*