L'équipe Kegelness est à votre écoute! Contactez-nous

Le secret du plaisir… le périnée !

Le périnée, certains diront “euh… c’est quoi?”, d’autres penseront “aie…”. Et pourtant le périnée est l’ensemble de muscles à connaitre pour dire “waouh!”.

shutterstock_121996504-réduit

Rétrospective rapide sur ce qu’est le périnée. Ce sont les muscles qui soutiennent le bas ventre. Cet ensemble musculaire est situé entre l’anus et l’entrée du vagin (ou des bourses) et il vient tapisser tout l’intérieur du bassin, comme un hamac qui maintient les organes (vessie, utérus, intestin, prostate…). Comme tous les muscles, si le périnée est faible, on se sent lourd et peu mobile. Au contraire, s’il est tonique, on peut ressentir d’avantage de sensations, être plus libre de ses mouvements et surtout de son plaisir.

Le périnée est donc à découvrir pour épanouir sa sexualité ! Oui mais comment?
Parfois nous découvrons cette partie de notre corps après une grossesse ou un accouchement. La rééducation avec une sage-femme peut être une véritable découverte pour certaines femmes qui apprennent à prendre conscience de cette partie de leur corps et surtout à la contrôler petit à petit.

Par où commencer?

Première étape, l’identifier. Deuxième étape, apprendre à le contracter. Bonus, affiner sa maîtrise en le visualisant. C’est bon pour le corps et pour le plaisir. Contracter un muscle à deux intérêts, d’une, le renforcer en le musclant, et de deux, le détendre. Plus on apprend à gérer la contraction d’un muscle plus on sait le détendre consciemment. Et détendre un muscle consciemment, c’est découvrir un ressenti inégalable pour plus de plaisir.

Le meilleur entrainement pour ce muscle est évidement de faire des galipettes avec son partenaire. Et oui, encore faut-il savoir ressentir avec son périnée et surtout l’utiliser.

Petit truc de femme à femmes, pendant que votre partenaire va et vient, testez de contracter votre périnée pour l’accompagner, observez son visage et son souffle… il y prendra un plaisir inattendu.

Messieurs, le périnée c’est aussi chez les hommes. Et oui, votre compagnon peut lui aussi assouplir cette partie. Il gagnera en aisance et prolongera le moment tant attendu. De quoi rallonger les derniers instants avant son orgasme à lui, et laisser le votre monter à son maximum. Et là… c’est synchro, le nirvana !

Si bien entraîné, vous tenez plus longtemps, vous pouvez améliorer votre performance. Ce que votre partenaire aimera c’est que vous relâchiez les muscles du périnée pour laisser votre bassin prendre une orientation différente juste au bon moment. Quand vous atteignez cette zone tout au fond, au plus profond du vagin de votre compagne. En décontractant votre périnée vous transformez la tension de votre verge, c’est l’occasion de faire l’amour avec plus de tendresse, elle aimera.

Pour ceux qui ont encore du mal à épanouir leur sexualité, parfois il suffit de se laisser aimer, accueillir les caresses de l’autre comme un cadeau et redécouvrir chaque sensation, chaque impression dans la détente. Une caresse se ressent sur la peau, dans le corps, dans l’émotion et s’évapore dans l’air…

Avec tout cela, fini le mental pendant l’amour, maintenant que je contrôle mon périnée, je me concentre sur ce que je ressens, sur lui, sur moi, sur nous et c’est tout! Je laisse faire l’alchimie de l’instant sans anticiper…

Aller, c’est partie on se lance concrètement à la conquête du périnée. Voici quelques exercices faciles pour y arriver. A faire lire à votre partenaire aussi !

1. Je compte jusqu’à 5 en inspirant, je contracte le plus fort possible les muscles entre le coccyx et le pubis, sans contracter les fesses. J’expire en comptant jusqu’à 5 et je relâche d’un coup le muscle, je le détends au maximum. Facile et ça prend 2 minutes.

2. Je fais quelques respirations abdominales. Pour cela je croise les mains sur les épaules pour relâcher le haut du corps et ne respirer qu’avec l’abdomen. J’inspire en gonflant le ventre et en relâchant la poitrine au maximum, le périnée se contracte automatiquement.

3. Je visualise une porte au niveau des muscles, 1 ou 2 cm à l’intérieur du corps. J’ouvre et je ferme cette porte. Je visualise une rivière au même niveau et je stoppe l’eau de la rivière juste avec ma pensée. De quoi affiner votre maîtrise de ces muscles ou commencer à le ressentir. C’est simple à faire, même dans le métro, avant de rentrer à la maison embrasser votre chéri(e).

4. Plus vivant, je m’inscris à un cours de yoga. Le yoga muscle tout le corps en douceur, sans courbature, et notamment les muscles du périnée. Vous y apprendrez la posture du cobra, du guerrier et la salutation soleil qui affineront cette zone. Ainsi que la posture sur les épaules qui aide à détendre et ressentir différemment le périnée. La posture du pont et de la demie roue vous permettront de libérer les peurs liées à la sexualité. Bref, de quoi assouplir et dynamiser votre périnée et faire du bien à tout votre corps.

5. Je me procure des boules de geisha  pour m’entraîner toute seule à la maison. (lire notre article “Les boules de Geisha pour la rééducation périnéale“)

6. J’essaye une séance de Tantra. C’est une pratique d’acceptation de soi avec la sublimation de l’énergie sexuelle. Le Tantra enseigne à être conscient de ses désirs, à ne pas créer de conflits, et à vivre le plaisir en pleine conscience. Seul ou à deux, c’est une expérience hors du commun.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*